Perte de dents chez le chat : doit-on s’inquiéter ?

Il est rare de constater la perte de dents chez le chat. En effet, ceux-ci ont tendance à les avaler sans que nous nous en rendions compte. Vous avez remarqué que votre chat a perdu une ou plusieurs dents ? Il existe de nombreuses causes : croissance, vieillesse… Soyez rassuré, la plupart du temps, ce n’est pas grave, et même naturel.

Nous avons mené l’enquête pour vous : focus sur les 3 raisons les plus courantes pour lesquelles votre chat perd ses dents.

Perte des dents de lait chez le chat : c’est naturel

À partir de son troisième mois de vie, le chaton perd ses dents. Comme chez l’être humain, c’est tout à fait naturel : le chaton possède 26 dents de lait, qui seront remplacées par 30 dents définitives au fil de sa croissance. Ces changements s’échelonnent entre le troisième et le sixième mois de votre animal.

Si vous remarquez que votre chat semble ressentir des douleurs pendant cette période, ne vous inquiétez pas outre-mesure : c’est un passage obligatoire vers l’âge adulte. Au-delà de cette période, les causes de perte de dents chez le chat adulte sont difficiles à déterminer. Dans ce cas, vous aurez besoin de consulter un professionnel pour en connaître la cause.

Perte de dents chez le chat adulte : consultez un vétérinaire

La perte de dents chez le chat à l’âge adulte n’est pas normale, à moins que vous possédiez un chat âgé. En effet, celle-ci peut-être révélatrice de nombreuses maladies, comme des caries ou des lésions dentaires, et synonyme de douleur pour votre animal.

Si vous lui constatez une difficulté à s’alimenter, des saignements au niveau des gencives ou un comportement inhabituel, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire afin de déterminer pourquoi votre chat perd ses dents et trouver des solution adaptées. Même si cela est souvent sans gravité, mieux vaut vous assurer que votre animal n’est pas atteint d’une pathologie quelconque.

Mon vieux chat perd ses dents

Tout comme le chaton, le chat vieillissant perd ses dents. Bien que cela soit naturel, vous devrez être vigilant et observer son comportement de près. Si vous remarquez des symptômes inhabituels (signes de douleurs, difficultés à s’alimenter, variations de comportement, agressivité…), vous devrez consulter un vétérinaire le plus rapidement possible.

Âgé, votre chat est plus vulnérable et peut avoir des difficultés à manger ses croquettes. Par conséquent, vous lui faciliterez la vie en lui proposant de la pâtée ou en versant de l’eau tiède dans ses croquettes, afin de les ramollir.

Alors, cet article était-il WTF ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *